Que significan los colores de los maillots del Tour de Francia

Que signifient les couleurs des maillots du Tour de France ?

En regardant le Tour de France, vous avez peut-être remarqué que certains cyclistes portaient des maillots de couleurs différentes : blanc, vert, jaune ou blanc à pois rouges. Saviez-vous qu’ils ont une signification ? En effet, les couleurs des maillots du Tour de France servent avant tout à créer une distinction. Mais qu’est-ce que chacune d’entre elles nous dit exactement ? Ci-dessous, nous parlons des couleurs, du maillot, du Tour de France et de leur signification. Lisez la suite !

Couleurs du maillot du Tour de France : que signifient-elles ?

Comme nous l’avons indiqué dans l’introduction, la couleur du maillot du Tour de France sert à créer une distinction, à savoir celle des différents leaders lors de chacune des étapes de cette compétition qui dure généralement trois semaines. Le classement du Tour de France fonctionne sur la base de points, qui permettent de déterminer qui doit porter quelle couleur de maillot du Tour de France. Ce système de classement existe depuis 1953. Les résultats sont calculés en additionnant les points obtenus lors de chaque étape, mais aussi en retranchant les points de pénalité. Les points attribués à chaque coureur varient également en fonction de l’endroit où il franchit la ligne d’arrivée ou la ligne de sprint intermédiaire, ainsi que des cyclistes ayant réalisé les meilleurs temps et des contre-la-montre individuels.

Plus précisément, depuis 2019, le palmarès s’étoffe avec les différents champions cyclistes qui marquent le plus de points dans l’étape de plat, l’étape de moyenne montagne, l’étape de haute montagne, le contre-la-montre et le sprint intermédiaire. Tout au long de ces étapes, les couleurs des maillots du Tour de France (ou maillots du Tour de France) changent entre les différents coureurs, en fonction des points qu’ils marquent, mais que signifie chaque couleur de maillot du Tour de France ? Voyons cela ci-dessous.

Pourquoi le maillot du Tour de France est-il jaune ?

Lorsque l’on parle du maillot jaune du Tour de France, on fait référence au maillot attribué au premier coureur individuel au classement général. En d’autres termes, il s’agit du maillot le plus prestigieux de la compétition. Il a été créé en 1919 en référence au papier jaune du journal L’Auto, propriété du créateur du Tour Henri Desgrange. En résumé, il s’agit du vêtement porté par le cycliste qui mène le Tour de France et qui lui permet d’être identifié dans les étapes où il le porte comme le vainqueur. Pour ce faire, il doit avoir le temps cumulé le plus faible dans chaque étape -après avoir ajouté et soustrait les bonifications ou pénalités correspondantes-. En général, le porteur de ce maillot dans les différentes étapes (ou dans la plupart d’entre elles) est celui qui est proclamé vainqueur final de la compétition, bien qu’il existe des cas très spécifiques dans lesquels un cycliste a été proclamé vainqueur sans avoir porté le maillot jaune du Tour de France à aucun moment. Les seuls exemples sont Jean Robic (1947) et Jan Janssen (1968).

Que signifie le maillot vert dans le Tour de France ?

Pour répondre à la question de savoir ce qu’est le maillot vert du Tour de France, nous sommes face à un maillot qui a été créé en 1953 pour commémorer le 50e anniversaire du premier Tour de France. En fait, il existait déjà dans le passé, mais il avait une signification opposée à celle d’aujourd’hui, car dans les premières années, il était donné comme punition aux coureurs qui recevaient des points de pénalité pour ne pas avoir terminé dans les premières places. Aujourd’hui, le maillot vert du Tour de France (et depuis cette date) est attribué au premier du classement individuel par points. Il est à noter que chaque étape rapporte des points au premier arrivant et que leur nombre varie en fonction de la difficulté de l’étape. Si l’étape est plate, le nombre de points attribués est inférieur à celui de l’étape intermédiaire, et moins si l’étape est une étape de montagne ou un contre-la-montre.

Que signifie le maillot blanc dans le Tour de France ?

Lorsque l’on parle de la signification des maillots du Tour de France, il est également important de préciser à quoi sert le maillot blanc. Le maillot blanc du Tour de France est utilisé pour classer le meilleur jeune coureur. En d’autres termes, il fonctionne comme le maillot jaune, à la différence près qu’il est disputé par des coureurs âgés de 25 ans au maximum. Créé en 1975 pour récompenser les performances des cyclistes moins âgés et moins expérimentés, il a complètement disparu en 1988, avant d’être récupéré et d’être encore utilisé aujourd’hui. Le maillot blanc du Tour de France peut également être attribué à un cycliste de 26 ans s’il n’a pas encore atteint cet âge au 1er janvier de l’année du Tour en question. En d’autres termes, les cyclistes qui atteignent l’âge de 26 ans pendant le Tour peuvent être ajoutés. Depuis la création du maillot du Tour de France, 40 cyclistes ont remporté le maillot du Tour de France à ce jour, dont 6 ont également remporté le maillot jaune.

Maillot rouge du Tour de France (blanc à pois rouges) : à quoi sert-il ?

Enfin, lorsqu’on parle des couleurs des maillots du Tour de France, il est essentiel de parler de la couleur destinée aux vainqueurs des étapes de montagne. Les couleurs des vainqueurs du maillot de montagne du Tour sont le blanc et le rouge (ce dernier est présenté sous forme de pois le long du maillot, c’est pourquoi il est également connu sous le nom de maillot rouge du Tour de France). Dans ce cas, le coureur vainqueur est appelé “roi de la montagne” et, à l’instar du maillot vert du Tour de France, les points sont attribués en fonction de la difficulté de la catégorie. C’est-à-dire que la montée ou l’étape de montagne est plus ou moins difficile (le classement varie du niveau 1 à 4), ainsi que la pente et la longueur des ascensions.

Comments are closed.